« Personne ne sait encore si tout ne vit que pour mourir ou ne meurt que pour renaître. »

   
 

- Marguerite Yourcenar

 
   

Site d'échange, de références et d'entraide, par et pour les victimes d'actes criminels et leurs proches.

 
                   
  ACCUEIL JUSTICE PSYCHO RESSOURCES IVAC MISSION PRESSE ET
MÉDIAS
UNISSONS-
NOUS !
TÉMOIGNAGES  
         
 

BIENVENUE !

 

UN PAS DE PLUS VERS LA SURVIVANCE

 
         
 


Ensemble, nous briserons le silence !

Nous vous souhaitons la bienvenue sur le site de l’EVAC – Espoir pour les victimes d’actes criminels.

Nous sommes nombreux et nombreuses au Québec à avoir subi un crime contre la personne, plus de 80 000 crimes en 2012 seulement, selon la Sécurité publique du Québec. Pourtant, nous nous sentons souvent seuls face aux nombreux changements que cela produit dans nos vies. Plusieurs d’entre nous voudraient changer les choses, mais nous sommes effrayés à l'idée de parler haut et fort. Plusieurs cherchent des réponses à leurs questions, mais ne savent où s’adresser. Pour beaucoup d’entre nous, nous avons l’impression de devoir nous battre contre le système pour faire respecter nos droits. Mais au fait, quels sont véritablement nos droits ?

C’est en cherchant nous-mêmes des réponses à nos questions que nous avons adhéré au Groupe de discussion des survivants et des survivantes du Québec. En nous regroupant ainsi, cela  nous a permis de  réaliser que même si l’évènement que nous avions vécu était différent, nous avions à peu près tous les mêmes questionnements, les mêmes revendications, les mêmes défaites et les mêmes espoirs. Nous avons énormément appris au contact des autres victimes et c’est ainsi que nous avons eu envie de regrouper « sous un même toit » toute l’information que nous trouvions pertinente, et ce, peu importe que l’on soit en début ou en fin de parcours sur le cheminement de la survivance.

 

Ce site n’est régi par aucun organisme privé ou public, il s’agit en fait d’un regroupement de personnes ayant subi un crime contre la personne, hommes, femmes et enfants, et qui unissent leurs voix, leurs découvertes ainsi que leurs expériences pour venir en aide à ceux et celles qui vivent la même chose.

Nous tenons à vous prévenir que les informations contenues sur ce site Web sont le fruit du travail de bénévoles, et non de professionnels (sauf indication contraire). Par conséquent, nous ne pouvons être tenus responsables des erreurs qui peuvent s'y trouver. Nous vous invitons à vérifier les informations par vous-même ou à consulter un professionnel pour répondre à toutes vos questions.

Ce site étant en constante évolution, n'hésitez pas à nous prévenir si vous découvrez qu'une information est fausse ou incomplète, ou encore si vous avez une quelconque information qui pourrait être utile à nos membres et visiteurs.

Bonne visite !

L'équipe d'EVAC.
 
     
IVAC | Défense et indemnisation des victimes.
Informations utiles concernant l'IVAC, les victimes d'actes criminels, les délais de contestation et les indemnisations.
BELLEMAREAVOCATS.CA

 

     

     
AVIS AUX PROFESSIONNELS


Vous êtes avocat, travailleur social,  psychologue, psychiatre ? Vous aimeriez collaborer bénévolement à ce site ? Écrivez-nous ! Il nous fera plaisir de vous publier avec vos références et coordonnées !

Nos précieux collaborateurs
         
Me Marc Bellemare
Avocat en Droit administratif
www.bellemareavocats.ca
455 rue Du Marais bureau 220
Québec (Québec) G1M 3A2
Téléphone : 418 681-1227
Télécopieur: 418 681-1229
information@bellemareavocats.ca
  L'honorable Pierre-Hugues Boisvenu
www.boisvenu.ca
Sénat du Canada
Édifice de l’Est, Pièce 304
Ottawa (Ontario)  K1A 0A4
Téléphone : 613-943-4030
Télécopieur : 613-943-4029
boisvp@sen.parl.gc.ca
         
Lexauris - Étude Jean Mercure
Me Eva Sikora
Avocate en Droit administratif

www.lexauris.com
8, rue St-Charles
Ste-Thérèse (Québec) J7E 2A2
Téléphone : 514 385-3876
Télécopieur: 450 419-9987
     

 
     

 

 
 
DERNIÈRES NOUVELLES


NOUVELLE IMPORTANTE !
Jugement du Tribunal administratif du Québec
IVAC - Violence conjugale

[Voir le jugement du Tribunal administratif du Québec]

EVAC a reçu un jugement récent et important des mains de Me Eva Sikora de Lexauris Étude Jean Mercure.

À cause d'une politique interne de l'IVAC, plusieurs personnes qui ont produit une demande en indemnisation,  de façon hors délai, ont été tout de même acceptées par le régime, mais leurs indemnités ont commencé à partir du moment où la victime a pris conscience de l'impact des agressions. C'est-à-dire souvent plusieurs années après les faits.

Ainsi, les avocats ont eu souvent à se battre devant les tribunaux pour que les indemnités commencent à partir du moment où ont été infligées les lésions et non à partir du moment où la victime a enfin pris conscience de l'impact des agressions sur sa vie. Malheureusement, les tribunaux n'avaient pas été clairs à ce sujet jusqu'à tout récemment.

Or, le Tribunal administratif du Québec (TAQ) vient enfin de rendre un jugement  qui conclut explicitement que la politique interne de IVAC va à l'encontre de la loi et que les victimes doivent être indemnisées à partir de la date de toute agression et non à partir du moment où la personne prend conscience de l'impact que la violence a sur sa vie.

Fait extrêmement intéressant, la procureure représentant l'IVAC s'est rangée du même côté du représentant juridique de la victime et cela a donné lieu à une argumentation conjointe des deux procureurs devant les tribunaux!

Cependant, puisque cette décision portait spécifiquement sur un cas de violence conjugale, il sera maintenant du devoir des avocats des victimes d’étendre ces conclusions juridiques à tous les dossiers, et ce, notamment à ceux concernant des agressions sexuelles qui se sont déroulées durant l’enfance.
 

 
         
  Accueil     

 

  Forum | Contactez-nous !